Menu

Cohérence

« Rendons cohérentes les politiques de pêche pour un développement durable du secteur »

 Contribuer à la cohérence c’est quoi ?

  • Appuyer  la mise en réseau des familles d’acteurs dans les différents pays de la CSRP
  • Renforcer la coopération entre les pays pour la gestion des relations extérieures (négociations d’accords et gestion des ressources communes)
  • Favoriser l’émergence d’une volonté politique commune en matière de pêches
  • Définir une approche concertée et sous-régionale pour :
    • la conservation des ressources halieutiques,
    • le contrôle de la capacité et de l’effort de pêche,
    • la mise en place d’un régime d’accès commun,
    • la mise en place d’un système de surveillance opérationnel et cohérent,
    • l’adéquation et l’harmonisation des législations de la sous-région,
    • l’aménagement de pêcheries.
    • Pérenniser le Comité de suivi de la cohérence des politiques et l’engagement des acteurs pour la réalisation de son mandat.

Le manque de cohérence : Une menace

La cohérence des politiques est indispensable pour concilier recherche de profits, sécurité de l’emploi, satisfaction des besoins alimentaires et enfin gestion durable des ressources. Aujourd’hui, dans la sous région,  le manque  de cohérence se traduit par :

  •  Une mauvaise définition des politiques sectorielles de pêche : limitées sur le court terme, non concertées, et en inadéquation avec les autres politiques nationales et sous régionales.
  • Des conditions d’accès non soumises à l’état actuel des ressources halieutiques, ainsi que le développement de la pêche illégale non déclarée et non réglementée, pourtant prohibé par les accords d’accès.
  • Une valorisation des produits qui reste à développer, notamment par la diversification des stratégies de commercialisation.

Le REPAO s’est engagé dans une recherche action sur l’analyse de la cohérence des politiques de développement dans le secteur de la pêche dans les pays de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP).  Les acteurs stratégiques tels que Enda Diapol, le WWF Wamer, la CSRP, l’OCDE, le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, et les états de la sous-région, sont très actifs dans cette réflexion.

Analyser la cohérence ?

Le REPAO a fondé son approche sur 4 niveaux d’analyse de la cohérence :

  1. Cohérence de la politique sectorielle :

Les objectifs peuvent entrer en conflit. Des actions menées peuvent être contradictoires avec les objectifs sectoriels définis

Exemple : une politique visant à lutter contre la surexploitation des stocks contradictoire avec une autre  visant à favoriser la production par la mise en place d’exonération sur le matériel et les engins de pêche ayant pour effet d’augmenter l’effort de pêche.

2. Cohérence de la politique de pêche avec les autres politiques sectorielles : Une politique sectorielle donnée peut être neutralisée par une intervention politique dans un autre secteur d’activité

Exemple : les politiques définies dans le tourisme, l’environnement ou l’industrie peuvent être en contradiction avec une politique de pêche durable

3. Cohérence entre les politiques nationales  et régionales : La non prise en compte du contexte  régional dans les politiques nationales et inversement

 Exemple : Des négociations d’accords de pêche non concertées entre des pays partageant un même écosystème marin.

4. La cohérence entre les politiques et les conventions internationales : La non prise en compte des traités et conventions internationales dans la définition des politiques.

Exemple : le Code de conduite pour une pêche responsable  de la FAO, les accords sur les subventions à l’OMC etc.          

Les premiers acquis

  • Les études de cas sur « la libéralisation du commerce et la gestion durable des ressources halieutiques » dans les pays de la CSRP ont permis de soulever les vraies questions sur l’incohérence des politiques.
  • L’ analyse des enjeux de la cohérence des politiques dans le secteur de la pêche pour l’Afrique de l’Ouest sur la base du cadre analytique développé par l’OCDE.
  • Les dialogue régionaux sur les enjeux de la cohérence des politiques de pêche en Afrique de l’Ouest, avec la participation des acteurs du secteur et les partenaires au développement.
  • Un Comité régional consultatif sur la  cohérence des politiques de développement dans le secteur des pêches en Afrique de l’Ouest a été mis en place. Ce Comité est présidé par la CSRP et le secrétariat est assuré par le REPAO