Menu

Historique du REPAO

Cette initiative de mise en réseau a été lancée en 2005, dans un esprit de décloisonnement et de rapprochement, en premier lieu interne, entre Enda Diapol et Enda Graf qui tous deux travaillaient sur la pêche, à des échelles différentes. Ils ont donc choisi de cheminer ensemble et de se réunir au sein d’un même pôle pêche, afin de rentabiliser leurs acquis et d’échanger sur leurs expériences respectives.

Ce dernier avait également comme mission de constituer un vaste réseau d’acteurs de la pêche en Afrique de l’Ouest qui adhèrent et partagent une vision commune et acceptent de concilier la recherche de compétitivité sur le marché international, la satisfaction des besoins alimentaires des populations et la conservation durable des ressources halieutiques.

Au niveau externe, cette initiative est partie d’une analyse du contexte, des interactions que nous avons eues avec les différents acteurs qui nous ont amenés à travailler avec eux sur la mise en place de ce réseau. Nous rappelons que nous n’avons pas le leadership de ce dernier, il s’agit d’une initiative que nous proposons aux acteurs et que chacun doit pouvoir adapter et s’approprier.

En marge du troisième forum du Programme Régional de Conservation Marine et côtière (PRCM) tenu à Praia au Cap-Vert, le REPAO a organisé les premières rencontres sous-régionales du réseau qui marque son lancement officiel. Deux rencontres ont eu lieu à la salle de conférence de la Bibliothèque Nationale, à Praia, les 20 et 21 avril 2007 : rencontre d’information et la réunion de son Comité d’Orientations Stratégiques (COS).

Ces rencontres ont été précédées par des rencontres que nous avons effectuées avec certains partenaires potentiels pour ce réseau. Nous avions commencé par le Sénégal, où nous nous sommes réunis avec les professionnels, avec l’administration, avec également des organisations intergouvernementales qui sont basées à Dakar. Nous nous sommes également déplacés en Mauritanie et au Cap Vert.

Cette initiative de rencontres sous-régionales avait pour principal objectif de recueillir les réactions diverses des acteurs de la pêche, de l’environnement et du commerce des pays de la sous région afin de lancer officiellement ce réseau sous-régional.

 Les réactions ont été nombreuses, diverses et constructives convergeant toutes à la nécessité de disposer d’un cadre de rencontre, de concertation et d’échanges sur les politiques de pêche en Afrique de l’Ouest.

Les participants ont préférés, pour le moment, chargé l’équipe formée du Réseau Enda Graf Diapol et à l’origine de l’initiative en charge de la gestion et de la coordination, ayant gagnée toute leur confiance. Cette équipe devra donc se charger de la mise en route officielle du réseau au quotidien et de rechercher des fonds institutionnels pour le bon fonctionnement du Réseau.