Menu
  • Affichages : 1171

Atelier de renforcement des capacités des membres du RAFEP sur l’hygiène, la qualité et les techniques de transformation des produits de la pêche

Dans le cadre des activités de renforcement des capacités du RAFEP, le REPAO en collaboration avec la COMHAFAT a organisé un atelier de formation des membres du Réseau sur les normes d’hygiène et de qualité et les techniques de transformation des produits de la pêche les 19, 20 et 21 décembre  2011 à l’hôtel Impérial Plaza and Spa à Marrakech (Maroc).

Cet atelier est  une réponse à un besoin pressant de renforcer les capacités des membres du Réseau sur les techniques de transformation et les normes d’hygiène et de qualité des produits de la  pêche exprimé lors  de la première formation portant sur le réseautage, le plaidoyer et le lobbying tenu en Octobre à Rabat.

 La formation devrait permettre aux membres du Réseau de disposer des capacités techniques pour améliorer leur méthode de travail et la qualité de leur produit et ainsi avoir un accès facile aux marchés nationaux et internationaux.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution  de la  Présidente du Réseau suivi de celui du Secrétaire Exécutif du REPAO et le discours d’ouverture du Secrétaire Exécutif de la COMHAFAT.

L’atelier a vu la participation de 19 femmes responsables d’organisations venants de pays différents, des autorités marocaines (COMHAFAT, l’Unité Genre et développement de l’administration des pêches,)  et l’équipe du REPAO.

  • Affichages : 1059

Lancement à Dakar d’un programme de renforcement de capacités des organisations de femmes membres du REPAO (2)

 »Ce programme de 24 mois vise à faire de sorte que les organisations féminines membres du REPAO soient représentatives, dotées de capacités pour mieux transformer et commercialiser leurs produits halieutiques, et capables de participer à l’élaboration des politiques de pêche dans la sous-région ouest africaine », a expliqué Mme Diouf, par ailleurs représentante du Sénégal au Secrétariat général du NEPAD.

Elle présidait le lancement officiel dudit programme, suivi d’un atelier sur le thème : ‘’Renforcer le rôle des femmes dans le commerce des produits halieutiques en Afrique de l’Ouest », à l’initiative du REPAO.

Le ministre conseiller a salué l’initiative du REPAO, en collaboration avec la coopération espagnole, le NEPAD et l’agence africaine de coopération et d’information sur le commerce international (AACICI).

‘’Car, a souligné Gnounka Diouf, les femmes s’activent sur tous les maillons du secteur de la pêche, mais particulièrement dans le sous-secteur transformation et commercialisation. C’est pourquoi, ce programme de renforcement des capacités des organisations féminines vient à point nommé ».

‘’Ce programme mettra chaque pays membre du REPAO, un réseau national des femmes transformatrices des produits halieutiques », a précisé Pape Gora Ndiaye, secrétaire exécutif du REPAO.

Toutefois, il a souligné que les femmes sont confrontées à des difficultés dans le sous-secteur de la transformation et de la commercialisation des produits halieutiques, des difficultés qui ont pour noms un accès limité au financement, à l’insuffisance des infrastructures et à la rude concurrence des mareyeurs.

Signature : APA