Menu

Lancement à Dakar d’un programme de renforcement de capacités des organisations de femmes membres du REPAO

 »Ce programme de 24 mois vise à faire de sorte que les organisations féminines membres du REPAO soient représentatives, dotées de capacités pour mieux transformer et commercialiser leurs produits halieutiques, et capables de participer à l’élaboration des politiques de pêche dans la sous-région ouest africaine », a expliqué Mme Diouf, par ailleurs représentante du Sénégal au Secrétariat général du NEPAD.

Elle présidait le lancement officiel dudit programme, suivi d’un atelier sur le thème : ‘’Renforcer le rôle des femmes dans le commerce des produits halieutiques en Afrique de l’Ouest », à l’initiative du REPAO.

Le ministre conseiller a salué l’initiative du REPAO, en collaboration avec la coopération espagnole, le NEPAD et l’agence africaine de coopération et d’information sur le commerce international (AACICI).

‘’Car, a souligné Gnounka Diouf, les femmes s’activent sur tous les maillons du secteur de la pêche, mais particulièrement dans le sous-secteur transformation et commercialisation. C’est pourquoi, ce programme de renforcement des capacités des organisations féminines vient à point nommé ».

‘’Ce programme mettra chaque pays membre du REPAO, un réseau national des femmes transformatrices des produits halieutiques », a précisé Pape Gora Ndiaye, secrétaire exécutif du REPAO.

Toutefois, il a souligné que les femmes sont confrontées à des difficultés dans le sous-secteur de la transformation et de la commercialisation des produits halieutiques, des difficultés qui ont pour noms un accès limité au financement, à l’insuffisance des infrastructures et à la rude concurrence des mareyeurs.

Signature : APA