Menu
  • Affichages : 1602

Le REPAO sensibilise les acteurs de la pêche sur les APE et la cohérence des politiques

 

Mr Gora Ndiaye le secrétaire exécutif du REPAOMr Gora Ndiaye le secrétaire exécutif du REPAO (Photo: Kara Thioune)

La rencontre avec les acteurs se fera durant cinq jours pour chacun des six pays membres du Conseil Sous Régional de la Pêche (CSRP). Une journée sera consacrée à la réunion nationale au cours de laquelle seront discutées les thématiques sur la cohérence, les APE et la formalisation des points focaux du REPAO et les autres jours restants concerneront la discussion avec les acteurs au cours des visites de terrain. Le Repao Réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’Ouest qui est un vaste réseau des acteurs de la pêche en Afrique de l’Ouest a une dimension sous régionale et regroupe les différents acteurs de la pêche ( organisations professionnelles, ONG , institutions étatiques, partenaires financiers ,institutions de recherche ) Le Repao a pour vocation de mettre en synergie et en cohérence les acteurs. Pape Gora Ndiaye est secrétaire exécutif du REPAO, maitre d’œuvre de la rencontre, il est au micro de kara Thioune.

  • Affichages : 1567

Lancement à Dakar d’un programme de renforcement de capacités des organisations de femmes membres du REPAO

 »Ce programme de 24 mois vise à faire de sorte que les organisations féminines membres du REPAO soient représentatives, dotées de capacités pour mieux transformer et commercialiser leurs produits halieutiques, et capables de participer à l’élaboration des politiques de pêche dans la sous-région ouest africaine », a expliqué Mme Diouf, par ailleurs représentante du Sénégal au Secrétariat général du NEPAD.

Elle présidait le lancement officiel dudit programme, suivi d’un atelier sur le thème : ‘’Renforcer le rôle des femmes dans le commerce des produits halieutiques en Afrique de l’Ouest », à l’initiative du REPAO.

Le ministre conseiller a salué l’initiative du REPAO, en collaboration avec la coopération espagnole, le NEPAD et l’agence africaine de coopération et d’information sur le commerce international (AACICI).

‘’Car, a souligné Gnounka Diouf, les femmes s’activent sur tous les maillons du secteur de la pêche, mais particulièrement dans le sous-secteur transformation et commercialisation. C’est pourquoi, ce programme de renforcement des capacités des organisations féminines vient à point nommé ».

‘’Ce programme mettra chaque pays membre du REPAO, un réseau national des femmes transformatrices des produits halieutiques », a précisé Pape Gora Ndiaye, secrétaire exécutif du REPAO.

Toutefois, il a souligné que les femmes sont confrontées à des difficultés dans le sous-secteur de la transformation et de la commercialisation des produits halieutiques, des difficultés qui ont pour noms un accès limité au financement, à l’insuffisance des infrastructures et à la rude concurrence des mareyeurs.

Signature : APA